SAINT-MARC

Saint-Marc, l'étonnante destinée d'un faubourg brestois (1790-1940)

« Lorsqu'on quitte Brest en chemin de fer, au sortir de la tranchée du Forestou, le regard est invinciblement attiré à droite sur l'immensité bleue, verte ou grise de la rade : on passe au "Guelmeur", la "grande vue" ! Quelques tours de roue et, sur le panorama, s'inscrit un gracieux clocheton de granit jaune : la petite église du Vieux Bourg, avant la Révolution centre religieux de Saint-Marc, qui s'appelait Trénénez et n'était qu'une trève de la paroisse Saint-Louis de Brest. Puis un écran de verdure masque la mer [.]. » Charles Bories, 1934.

scorfec jeu 21/03/2019 - 16:10