ATLAS

L'Ouest breton, enjeux et perspectives (actes de la rencontre du 14 mars 2017)

Actes de la rencontre du 14 mars, organisée à l’occasion de la parution de l’atlas de l’Ouest breton élaboré par l’ADEUPa, l’agence d’urbanisme de Brest-Bretagne.
Cet atlas porte sur les fonctions d’attractivité et de rayonnement de l’ouest breton, c’est-à-dire un territoire qui va de Lannion à Lorient, en passant par Brest et Quimper. Cet atlas montre que notre territoire possède des atouts économiques indéniables, qui le rendent visible à l’échelle internationale(mer, agroalimentaire, numérique...).

scorfec ven 23/02/2018 - 14:55

Atlas de l'Ouest breton 2016

L'Ouest breton forme un système socio-économique dynamique. L'atlas de l'Ouest breton propose une lecture originale de ce territoire en présentant ses principaux acteurs économiques, leurs interactions et leur influence dans le Grand ouest français, en Europe et dans le monde. Il donne ainsi à voir les atouts de l'Ouest breton dans les principales filières à enjeux identifiées par la stratégie régionale de développement économique, d'innovation et d'internationalisation.

Atlas de la mer et du littoral en Finistère (édition 2016)

Première édition de l’Atlas mer et littoral du Finistère 

L’Atlas compte plus de 200 pages, traitant d’environ 80 thématiques regroupées en 8 chapitres (caractéristiques physiques, population et aménagement du littoral, activités économiques, patrimoine naturel et culturel, risques, monographies pour les îles habitées…). Il est illustré par près de 80 cartes et 200 iconographies et comporte un glossaire ainsi qu’un annuaire des acteurs clés.

Cet atlas est réalisé par le Conseil départemental, en partenariat avec de nombreux acteurs experts des questions traitées.

Atlas des Franciliens (édition 2013)

Rassembler dans un document unique les analyses donnant une vision globale et actuelle des caractéristiques des Franciliens et de l'Île-de-France et de leur évolution, telle est l'ambition de cet atlas, qui succède aux Atlas des Franciliens parus à la suite des recensements de 1990 et de 1999. Le changement de méthode de recensement nous a conduits à élaborer un atlas « en continu » tenant compte de l'arrivée chaque année de nouvelles données.