AUTOMOBILE

Mobilité : et si nous revenions sur nos idées reçues ?

Alors que les décrets d’application de la loi d’orientation des mobilités (LOM) sont progressivement publiés, le sujet de la mobilité suscite des débats au cours desquels l’a priori supplante parfois l’analyse étayée. Et si nous revenions sur ces idées reçues ?

fmarty ven 13/11/2020 - 16:34

Le budget transports des ménages depuis 40 ans : la domination de l'automobile s'est accrue

En 2004, les ménages ont consacré à la fonction transports 14,9 % de leur budget, soit 5 140 euros. La voiture particulière joue un rôle dominant. Le marché de la voiture d'occasion s'est renforcé. Les consommations en carburant stagnent depuis 1989, du fait des hausses récentes de prix et de la rénovation du parc qui tendent à les modérer.

Rendre le cercle vicieux vertueux

La loi SRU introduit des dispositions destinées à agir sur les déplacements domicile-travail. Elles font de la stratégie des entreprises une condition majeure du succès. D'ores et déjà, quelques organismes privées ou privés en ont pris l'initiative. Tandis que l'ADEME participe financièrement l'étude des plans de déplacements en entreprise, des conseils en mobilité se mettent en place.

L'industrie automobile, moteur de la croissance

En 2001, la production de l'industrie automobile croît de 5,9 % en volume, soit un taux trois fois supérieur à celui de l'industrie manufacturière (+ 2,0 %). Les ventes de véhicules sur le marché intérieur restent soutenues, et les exportations souffrent moins que celles d'autres produits industriels de la dégradation de la conjoncture internationale. Depuis 1997, l'industrie automobile apporte une contribution importante à la croissance industrielle française et aux excédents de la balance commerciale.