NATURE EN VILLE

Nature en ville : révéler le patrimoine brestois

Aujourd’hui, le développement des villes est confronté à des enjeux écologiques et sociaux multiples qui conduisent à rechercher la fin de l’étalement urbain. Comment densifier pour maîtriser l’artificialisation des sols tout en maintenant la biodiversité, en anticipant et en limitant les effets du changement climatique, en réduisant les gaz à effet de serre et en offrant un cadre de vie sain et agréable? La ville de Brest possède une vaste proportion d’espaces de nature, mais la plupart restent confidentiels...

scorfec jeu 03/05/2018 - 16:27

Cultiver la ville : de la diversité des pratiques et des formes d'appropriation citoyennes

L'action de cultiver la ville ou son « agrarisation » s'inscrit dans une démarche de contestation des modèles de développement dominants et s'intègre dans une transition environnementale. Réintroduire un peu de « nature » dans des quartiers où elle était exclue mobilise le concept de justice alimentaire et s'associe à un nouveau mouvement social producteur de dynamiques territoriales ou patrimoniales : ce numéro propose un certain nombre de démarches citoyennes qui s'appuient sur diverses formes de cultiver la ville.

Implication citoyenne et nature en ville

Cet ouvrage regroupe sept retours d’expériences françaises (Lyon (3), Villeurbanne, Montpellier, Strasbourg, Saint-Ouen) illustrant l’intérêt d’impliquer les citoyens dans les projets d’intégration de la nature en ville, et propose quelques enseignements issus de ces démarches. Leur analyse montre une grande diversité de moyens pour impliquer les citoyens. En effet, les démarches peuvent être descendantes lorsque c’est la collectivité qui les sollicite, ou ascendantes lorsque ce sont eux qui se mobilisent pour promouvoir des projets de nature sur l’espace public.

La ville renaturée

Pour la première fois, dans l'histoire de l'humanité, nous sommes plus nombreux à vivre en ville qu'à la campagne. Cet accroissement rapide de la population et de la consommation en milieu urbain exerce une pression grandissante non seulement sur la biodiversité, mais aussi sur les services qu'elle offre et dont dépendent les villes. Or, pour bien vivre en ville, il est nécessaire de préserver la nature qui l'environne et s'y intègre.