ECONOMIE

Terme de regroupement

Tableau de bord conjoncturel n°16 du bassin de Brest

Au cours du second semestre 2020, 58 % des dirigeant·e·s d’entreprises du bassin brestois ayant répondu à l’enquête ont enregistré une baisse de leur chiffre d’affaires. Les effets de la crise sanitaire et le nouvel épisode de confinement de novembre ont continué de peser sur l’économie. Toutefois, la part de celles et ceux qui déclarent un chiffre d’affaires stable ou en hausse s’est améliorée par rapport au premier semestre. Les perspectives pour les six prochains mois restent timides même si l’arrivée de vaccins permet d’espérer une amélioration.

Centres de décision en Finistère : Quelle évolution entre 2012, 2015 et 2019 ?

La présente étude résulte d’une commande d’Investir en Finistère. L’implantation d’entreprises stratégiques et la localisation de leur centre de décision est un enjeu majeur des territoires. En Finistère, ces entreprises qui avaient montré une résilience particulièrement forte à la crise de 2008 ont également joué un rôle moteur dans la croissance de l’emploi sur le territoire ces dernières années. Dans le même temps, le niveau d’indépendance aux capitaux exogènes de cet écosystème reste stable depuis 2012.

Territoires et emploi commercial : tous à la même enseigne ?

Fruit d’un travail d’observation engagé antérieurement à la crise, la publication apporte un éclairage précieux sur la diversité des tissus commerciaux. Avant la pandémie, les aires urbaines françaises dominées par les grandes surfaces alimentaires se révélaient plus fragiles que les territoires au commerce diversifié, le commerce de proximité résistait assez bien dans les centralités éloignées des pôles urbains, et les secteurs touristiques étaient fortement créateurs d’emploi commercial.

Pôle Métropolitain Loire-Bretagne : Des territoires insérés dans les flux économiques internationaux

La publication n°11 de Dynamiques Métropolitaines offre un nouveau regard sur l’internationalisation des économies de l’espace métropolitain Loire-Bretagne. Les agences d’urbanisme d’Angers, Brest, Nantes, Rennes et Saint-Nazaire ont, pour cela, analysé les liens et dépendances capitalistiques entre entreprises, via le contrôle de filiales, et les flux de marchandises importées et exportées.

Saint-Brieuc Armor Agglomération. Premier semestre 2020 : une économie préservée, mais sous cloche

La crise sanitaire et le confinement instauré au printemps ont influé sur la plupart des indicateurs économiques de Saint-Brieuc Armor Agglomération. L’activité des entreprises a fortement ralenti, les embauches ont reculé, ainsi que la masse salariale. Les dispositifs gouvernementaux comme l’indemnisation d’activité partielle ou le prêt garanti par l’État, complétés par des mesures locales, ont permis d’atténuer les effets sur l’emploi. En un an, le nombre de demandeur·ses d’emploi a progressé de 2,2 % : les jeunes sont les premières victimes de cette dégradation.

Premier semestre 2020 : la situation sur le marché du travail se dégrade dans le pays de Brest

La crise sanitaire et le confinement instauré au printemps ont influé sur la plupart des indicateurs économiques dans le pays de Brest. L’activité des entreprises a fortement ralenti, les embauches ont reculé, ainsi que la masse salariale. Les dispositifs gouvernementaux comme l’indemnisation d’activité partielle ou le prêt garanti par l’État, complétés par des mesures locales, ont permis d’atténuer les effets sur l’emploi. En un an, le nombre de demandeur·ses d’emploi a progressé de 3,2 % : les jeunes sont les premières victimes de cette dégradation.

Les filières agricoles et agroalimentaires dans le Finistère : formation et recherche

Dans le cadre de l’étude prospective relative à l’agriculture et l’agroalimentaire en Finistère, l’Adeupa et ses partenaires ont analysé la formation et la recherche, un domaine essentiel pour la filière pour répondre à de multiples enjeux parmi lesquels le renouvellement de la main d’œuvre ou l’amélioration des pratiques.

Saint-Brieuc Armor Agglomération. Second semestre 2019 : Une tendance qui était favorable

Fin 2019, alors qu’on ne parlait pas encore de la Covid-19, la conjoncture briochine présentait des tendances favorables. La conjugaison d’une confiance retrouvée, à la fois par les entreprises et les ménages constituait un socle de dynamisme économique,  presque semblable à celui d’avant crise de 2008. La photographie actuelle du territoire fera figure de point de référence afin d’appréhender les effets de la crise sanitaire sur l’économie locale.

fmarty mer 02/09/2020 - 09:55

Ouest breton. Les premiers effets sur l'économie de la Covid-19

La crise de la Covid-19 est d’abord sanitaire, mais ses effets sur l’économie s’apparentent à des secousses inédites dans notre histoire moderne. Alors que la crise économique de 2008 avait généré une baisse d’environ 3% du PIB, l’Insee prévoit une chute de 9% cette année. La Bretagne, présentée comme moins affectée par la crise, a été touchée de manière très hétérogène. Cette note vise à délivrer un premier aperçu de l’exposition des territoires de l’Ouest Breton sur les questions d’activité économique, de marché du travail, de secteurs et de filières…