ECONOMIE / Tourisme

Terme de regroupement

Pays de Brest : bilan de la saison touristique 2018

La saison 2018 est qualifiée de satisfaisante pour 75 % des professionnels enquêtés contre 80 % l’année précédente. Après une belle saison 2017 et malgré une météo plus ensoleillée cette année, les résultats se sont révélés inférieurs aux prévisions. Le calendrier scolaire moins favorable  en avril, les grèves dans le secteur du transport ou la coupe du monde, pourraient expliquer un début de saison plus tardif. Les mois d’août et de septembre ont été plus satisfaisants et permettent de stabiliser les résultats de l’ensemble la saison. 

Les pratiques touristiques et la rade de Brest

Avec ses 180 km² de mer et ses 350 km de linéaire côtier, la rade de Brest concentre un nombre important d’atouts de la destination touristique Brest terres océanes. Les équipements patrimoniaux et culturels y sont variés : d’Océanopolis au Fonds Hélène et Édouard Leclerc pour la culture en passant par l’Abbaye de Daoulas. Plusieurs évènements de grande ampleur se déroulent dans la rade de Brest comme les Fêtes maritimes. Le GR34® (Grande randonnée), principal sentier côtier de la destination touristique brestoise, pourrait être davantage valorisé en se rapprochant de la rade.

scorfec ven 24/11/2017 - 14:33

Bilan de la saison touristique 2017

Entre avril et septembre 2017, 79 % des professionnels du tourisme interrogés par le CRT Bretagne se déclarent satisfaits de la fréquentation contre une moyenne de 67 % l’année dernière. Malgré une météo plus capricieuse en juillet et août, les touristes ont répondu présent. Globalement, le nombre d’entrées dans les équipements touristiques du Pays de Brest augmente de 4 % entre les saisons estivales 2016 et 2017. Davantage de passages ont été relevés sur les sites de la Pointe Saint-Mathieu ou de l’île vierge de la Presqu’île de Crozon. Plusieurs raisons expliquent ce dynamisme : les retombées des fêtes maritimes 2016 cette année, l’exposition dans les médias de la destination brestoise ou encore l’effet Plateau des Capucins à Brest.

Impact économique de Brest 2016

Évènement maritime phare en Bretagne, Brest 2016 a accueilli 712 000 visiteurs. L’organisation de cet évènement a permis de générer plus de 21 millions d’euros de retombées financières pour l’économie locale. L’édition 2016 a été marquée par une attractivité renforcée dans le grand Ouest et un retour des familles.

Destination(s) Bretagne - les Villes, moteurs d’une nouvelle attractivité touristique

Alors que vient d’être inaugurée la ligne Bretagne Grande Vitesse, qui rapproche Paris de la Bretagne, la Fédération des agences d’urbanisme et de développement de Bretagne publie une étude sur le tourisme dans les principales villes bretonnes. Le tourisme urbain devient un enjeu régional : c’est l’une des pratiques touristiques les plus dynamiques en France et en Europe grâce à l’essor des bus, TGV et lignes aériennes low-cost en particulier.
La Région peut compter sur un maillage urbain divers et des destinations touristiques proposant de très nombreuses activités. La taille humaine des villes et la proximité des ressources touristiques est une occasion d’inventer un modèle de tourisme « urbain » original et propre à la Bretagne : le « Breizh city break » alliant ville, nature et mer.
Les villes se positionnent comme un maillon clé dans les nouvelles stratégies touristiques des agglomérations et des destinations. Elles ont un rôle éminent à jouer grâce aux politiques impulsées en matière d’aménagement urbain, de culture, de patrimoine, de transport, de numérique…

Brest terres océanes - Septembre 2016, une belle clôture de saison

Avec un taux de satisfaction à 85 %, le mois de septembre clôt très positivement la saison touristique 2016. Les professionnels interrogés (hôtel, camping, gérant d’équipement ouvert et couvert, etc) sont quasi unanimes, contrairement aux mois précédents. Malgré un début jugé plus difficile, 88 % des professionnels interrogés tirent un bilan globalement positif de la saison.