EDUCATION ET FORMATION

Terme de regroupement

Finistère. Observatoire de la vie collégienne

L’Observatoire de la vie collégienne est un outil d’aide à la décision crée par le Conseil départemental en 2006. Outre le croisement des capacités d’accueil des collèges publics du département avec les évolutions prévisionnelles d’effectifs, il offre un espace collectif de réflexion sur la qualité de vie dans les collèges publics.

Le repli des naissances des dix dernières années commence à influencer les projections des effectifs collégiens des prochaines rentrées. Ainsi, il devrait y avoir moins de 40 000 élèves à la rentrée 2027-2028, soit 3 000 de moins qu’en 2022.
 

Finistère. Observatoire de la vie collégienne

Créé en 2006 par le Conseil départemental du Finistère, l’Observatoire de la vie collégienne est un outil d’aide à la décision. Outre le croisement des capacités d’accueil des collèges publics du département avec les évolutions prévisionnelles d’effectifs, il offre un espace collectif de réflexion sur la qualité de vie dans les collèges publics.

Le fléchissement des naissances amorcé dès 2009 devrait se faire ressentir dans les six prochaines années. Les projections d’élèves pour la rentrée 2026-2027 tablent sur un peu moins 40 300 soit un recul de 6 %.

Recherche et innovation : le regard des agences d'urbanisme (colloque thématique - Caen)

Ce document présente le regard des agences d’urbanisme d’Ile-de-France, de Haute-Normandie et de Basse-Normandie, en matière de recherche et d’innovation. Dans la diversité de leurs identités, ces six agences ont pris l’habitude de travailler ensemble, préfigurant la cohérence de ce territoire désormais commun de la vallée de la Seine.

Poids économique de l’UBO dans le Finistère

Réalisée dans le cadre de l’Observatoire de l’enseignement supérieur et de la recherche du Pays de Brest, l’étude met en exergue la place de l’Université dans l’économie départementale. L’UBO, premier établissement finistérien d’enseignement supérieur et de recherche, est à l’origine de 4 460 emplois. Les retombées financières directes s’élèvent à 141 M€. Les liens avec les entreprises sont nombreux : stages, alternance, insertion professionnelle, transferts de technologie…

scorfec mer 13/11/2013 - 09:47