HABITAT

Terme de regroupement
Les logements privés vacants dans l'Ouest breton en 2020

Un logement vacant est un logement inhabité qui n’est ni une résidence secondaire ni un logement occasionnel. Dans l’Ouest breton, 27 500 logements privés sont vacants depuis plus de deux ans. Ces logements, dont la vacance parait structurelle, peuvent constituer un gisement potentiel pour répondre aux besoins en logement des ménages. Ils représentent ainsi une opportunité d’accroitre le parc de logements tout en limitant la construction neuve dans un contexte national de réduction de l’artificialisation des sols.

fmarty lun 26/09/2022 - 09:35
Les logements privés vacants dans le Finistère

Un logement vacant est un logement inhabité qui n’est ni une résidence secondaire ni un logement occasionnel. Dans le Finistère, 18 000 logements privés sont vacants depuis plus de deux ans. Ces logements, dont la vacance parait structurelle, peuvent constituer un gisement potentiel pour répondre aux besoins en logement des ménages. Ils représentent ainsi une opportunité d’accroitre le parc de logements tout en limitant la construction neuve dans un contexte national de réduction de l’artificialisation des sols.

fmarty jeu 07/07/2022 - 16:02

Le parc locatif privé et ses niveaux de loyers en 2021

En 2021, dans le parc privé de Brest métropole, le loyer médian des appartements est de 445 € par mois (soit 8,8 €/m²) et celui des maisons de 780 € (soit 8,1 €/m²). Le marché brestois se caractérise toujours par une forte demande face à une pénurie de biens. Cette tension croissante s’observe notamment par un délai de vacance entre deux locataires en très forte baisse : 48 % des logements sont reloués en moins de 8 jours en 2021 contre 34 % en 2017. 

Quelles conditions d'accès au logement pour les étudiant·e·s de Saint-Brieuc Armor Agglomération?

Près de 80 % des étudiant·e·s ne vivant plus chez leurs parents sont satisfaits de leur logement. C’est le résultat de l'enquête réalisée par l’Adeupa auprès des étudiant·e·s de Saint-Brieuc Armor Agglomération. Ils ont été interrogés sur leurs attentes en termes de logement, leurs critères de choix, leurs modes de prospection et les difficultés qu’ils ont pu rencontrer dans leur recherche de logement.

Les conditions d'accès au logement pour les étudiant·e·s à Brest métropole

Le marché immobilier brestois connait depuis 2 ou 3 ans une tension qui s’exerce notamment sur le petit logement locatif. Elle se traduit pour les étudiant·e·s par des difficultés plus grandes à se loger. Cette deuxième publication de l’observatoire du logement des étudiant·e·s dresse un état des lieux de la situation. Elle présente les différentes solutions mises en œuvre par la métropole et ses partenaires afin de faciliter l’accès à un logement pérenne.