Foncier

Les marchés du foncier économique entre 2007 et 2014

Dans le pays de Brest, 27 ha de terrains sont artificialisés chaque année pour l’accueil d’activités économiques. Le marché des terrains «neufs» aménagés a connu un net ralentissement depuis 2009, en raison de la conjoncture économique et d’une offre foncière moins importante. Les opérations en renouvellement urbain représentent une superficie de 8 ha /an et offrent des opportunités d’implantation dans des espaces attractifs.

Le prix des terres 2015 - analyse des marchés fonciers ruraux

Le prix des terres 2015
Cette étude de référence porte sur les marchés des terres et prés, vignes, forêts, maisons à la campagne et terrains destinés à l’urbanisation en France. Elle est réalisée en partenariat avec le Ministère de l’agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt (SSP).
Connue avant 2012 sous le nom d’Espace Rural, l’étude Le prix des terres est toujours éditée tous les ans, au printemps, par la Fédération Nationale des Safer. Elle prend la forme d’un magazine alternant analyses, tableaux, graphiques et cartes de prix.

Gestion économe du foncier : des repères pour l'action

La gestion économe du foncier est au cœur des politiques d’aménagement et du logement. Économe au sens d’une moindre artificialisation des terres agricoles et naturelles, mais aussi au sens de la modération des prix des vente des terrains destinés à accueillir des logements ou des entreprises. Cette publication de l’observatoire foncier du pays de Brest met en relation l’approche du planificateur et le fonctionnement des marchés.

scorfec lun 04/04/2016 - 15:28

Les espaces économiques dans le Pays de Brest : Analyse de l’offre foncière

L’étude brosse un état des lieux des 163 espaces économiques du Pays de Brest, qui accueillent 77 000 emplois en 2014. Un repérage des projets d’aménagement permet d’esquisser les possibilités d’implantation qui seront proposées aux entreprises dans les années à venir. Des enjeux se dessinent pour répondre aux besoins des professionnels tout en ménageant les objectifs de gestion économe de l’espace et de redynamisation des centres-villes.