Observatoire de l'économie de Saint-Brieuc Armor Agglomération

Second semestre 2020 : Des effets globaux qui se résorbent, des fragilités qui s’accentuent

Un an après la première manifestation de la Covid-19 en France, l’activité économique briochine continue de s’adapter. Les premiers effets de la crise semblent s’être résorbés, notamment dans la sphère productive. Certains secteurs bénéficient même d’un surplus d’activité. Ces redressements cachent toutefois des fragilités qui s’accentuent dans certains secteurs tels que l’hôtellerie et la restauration ou les activités culturelles. Ces fragilités se manifestent également chez les ménages.

tdouy ven 28/05/2021 - 11:18

Saint-Brieuc Armor Agglomération. Premier semestre 2020 : une économie préservée, mais sous cloche

La crise sanitaire et le confinement instauré au printemps ont influé sur la plupart des indicateurs économiques de Saint-Brieuc Armor Agglomération. L’activité des entreprises a fortement ralenti, les embauches ont reculé, ainsi que la masse salariale. Les dispositifs gouvernementaux comme l’indemnisation d’activité partielle ou le prêt garanti par l’État, complétés par des mesures locales, ont permis d’atténuer les effets sur l’emploi. En un an, le nombre de demandeur·ses d’emploi a progressé de 2,2 % : les jeunes sont les premières victimes de cette dégradation.

Saint-Brieuc Armor Agglomération. Second semestre 2019 : Une tendance qui était favorable

Fin 2019, alors qu’on ne parlait pas encore de la Covid-19, la conjoncture briochine présentait des tendances favorables. La conjugaison d’une confiance retrouvée, à la fois par les entreprises et les ménages constituait un socle de dynamisme économique,  presque semblable à celui d’avant crise de 2008. La photographie actuelle du territoire fera figure de point de référence afin d’appréhender les effets de la crise sanitaire sur l’économie locale.