Observatoire de l'habitat du pays de Brest

La vacance des logements à Brest métropole : quelle évolution récente?

L’analyse des données Insee met en évidence un taux de vacance des logements de 6,5 % dans la métropole brestoise, en baisse sur la période 2010  - 2015. Une analyse complémentaire du fichier des locaux vacants, indique que la vacance de longue durée (supérieure à 2 ans) est stable. Ces indicateurs illustrent l’attractivité de la métropole et la faible corrélation entre la production de logements et la vacance dans le parc existant. Cette dernière s’explique davantage par les qualités intrinsèques des logements.

Le logement social dans le Pays de Brest

Le Pays de Brest comptait plus de 24 000 logements sociaux au 1 er janvier 2017, soit plus de la moitié du parc finistérien. La réponse à la demande est fluide, la tension s’élève en moyenne à 2,7 demandes pour une attribution et 70 % des demandeurs externes obtiennent satisfaction dans les 6 mois. Les ressources des demandeurs sont modestes et près des ¾ d’entre eux sont éligibles au parc aux loyers les plus bas. Les notes d’analyse qui suivent permettent de faire un point pour chacun des EPCI du Pays de Brest.

Les loyers du parc privé dans la métropole brestoise

En 2016, le loyer médian des logements locatifs privés de la métropole s’élève à  8,1 € du m² de surface habitable. Parmi les métropoles françaises, Brest métropole présente les niveaux de loyers les plus abordables. Les prix de l'immobilier d'occasion étant également accessibles, le marché brestois offre une bonne rentabilité aux investisseurs dans l'ancien.

Le marché de l'occasion de Brest métropole

En 2017, le marché de l'occasion de Brest métropole s'est montré dynamique. Les transactions ont été plus nombreuses (+ 20%), dans le même temps, le prix des biens vendus demeurait stable. Les conditions particulièrement avantageuses en matière de crédit et la confiance en hausse des ménages expliquent cette bonne tenue du marché. Le taux de rendement des investissements sur le parc existant demeurent particulièrement attractifs.

Promotion immobilière - le marché est exceptionnellement dynamique dans le pays de Brest en 2017

Au cours des 9 premiers mois de l’année 2017, le marché de la promotion immobilière s’est révélé exceptionnel puisque 385 ventes nettes ont été observées contre 189 aux 3 premiers trimestres de 2016. Au sein du marché, la ville de Brest est particulièrement dynamique avec plus des ¾ des ventes du pays observées dans le Pays de Brest.

Le logement social dans le pays d'Iroise - caractéristiques du logement social en 2017

Pays d'Iroise communauté compte plus de 1 100 logements sociaux et présente une tension locative qui s’élève à 3,5 demandes pour une attribution. Les délais d’attente reflètent une relative bonne adéquation entre l’offre et la demande et 77 % des demandeurs externes obtiennent satisfaction dans les 6 mois qui suivent.

Le marché immobilier en 2015-2016

Dans l’ensemble du pays de Brest, les années 2015 et 2016, se sont révélées dynamiques du point de vue des différents indicateurs de marché immobilier. Cette observation est également vraie à l’échelle du département ainsi qu’au niveau national. La production neuve est repartie à la hausse. Il en va de même du volume des transactions dans l’ancien et des ventes de terrain à bâtir. La conjoncture est favorable à plus d’un titre. Les taux d’intérêt ont été bas tout au long des années 2015 et 2016, leur remontée n’est annoncée que pour l’année 2017.

La vacance dans le parc de logements privé de Brest métropole : quelle réalité ?

Des logements inoccupés dans une ville, c’est un sujet qui interpelle. Est-ce normal ? Est-ce parce que l’offre est supérieure à la demande ? Est-ce le signe d’une dégradation du parc de logements ? D’une inadéquation des prix ? La présente analyse, menée sur le territoire de Brest métropole, apporte de premiers éléments de réponse à ces questions. Elle met en évidence un niveau de vacance stable et une vacance de longue durée relativement faible sur le territoire de Brest métropole.