ECONOMIE

Terme de regroupement

Poids socio-économique de la filière algues en Pays de Brest

La récolte française d’algues est largement concentrée dans le Pays de Brest. L’algoculture, encore émergente, et la production locale s’avèrent toutefois insuffisantes pour répondre aux besoins des entreprises locales de transformation. Pour autant, la filière algues du pays de Brest, forte de 885 emplois en 2019, ne cesse de se développer. En trois ans, ses effectifs ont augmenté de 15 %, une hausse nettement supérieure à l’évolution de l’emploi total.

Agriculture et agroalimentaire en Finistère

Plus de 200 acteurs rencontrés, deux années de collaboration avec la Chambre d’agriculture du Finistère, des participations à des salons, l’organisation de temps d’échanges, neuf publications thématiques... C’est l’investissement nécessaire à une agence d’urbanisme qui traite habituellement d’espace urbain pour comprendre et identifier les enjeux des filière agricole et agroalimentaire du Finistère. L’ensemble de ces analyses et contributions sont ainsi restituées dans trois rapports.

Les filières agricoles et agroalimentaires dans le Finistère : la logistique

Dans les secteurs de l’agriculture et de l’agroalimentaire, la logistique constitue un véritable défi. L’éloignement des grands bassins européens de consommation pose la question du transport des produits finistériens sur de longues distances. À l’inverse, la problématique du dernier kilomètre dans un contexte de montée en puissance des circuits courts interroge le sujet de la logistique urbaine.

Second semestre 2020 : une économie à deux vitesses dans le pays de Brest

Après plusieurs mois de crise sanitaire, le tissu économique du pays de Brest résiste bien en cette fin d’année 2020. Le nombre d’emplois salariés privés se stabilise ainsi que la masse salariale ou le taux de chômage. Toutefois, le contexte reste incertain et la situation diverge selon le secteur d’activité considéré. Les domaines de l’hôtellerie et de la restauration subissent plus particulièrement les effets de la crise avec une chute des emplois de 10 %. Dans le même temps, le nombre d’inscription sur les listes de Pôle emploi est en nette augmentation.

L’industrie finistérienne : portrait et enjeux

Avec 47 800 emplois, l’industrie finistérienne représente 13,2 % de l’emploi total, une part supérieure à la moyenne nationale. L’agroalimentaire et la métallurgie concentrent trois emplois industriels sur quatre et recouvrent une grande diversité d’activités. L’emploi industriel résiste dans le Grand Ouest : la branche de la métallurgie a par exemple créé plus de 3 000 emplois dans le Finistère ces dernières années.

Tableau de bord conjoncturel n°16 du bassin de Brest

Au cours du second semestre 2020, 58 % des dirigeant·e·s d’entreprises du bassin brestois ayant répondu à l’enquête ont enregistré une baisse de leur chiffre d’affaires. Les effets de la crise sanitaire et le nouvel épisode de confinement de novembre ont continué de peser sur l’économie. Toutefois, la part de celles et ceux qui déclarent un chiffre d’affaires stable ou en hausse s’est améliorée par rapport au premier semestre. Les perspectives pour les six prochains mois restent timides même si l’arrivée de vaccins permet d’espérer une amélioration.

Centres de décision en Finistère : Quelle évolution entre 2012, 2015 et 2019 ?

La présente étude résulte d’une commande d’Investir en Finistère. L’implantation d’entreprises stratégiques et la localisation de leur centre de décision est un enjeu majeur des territoires. En Finistère, ces entreprises qui avaient montré une résilience particulièrement forte à la crise de 2008 ont également joué un rôle moteur dans la croissance de l’emploi sur le territoire ces dernières années. Dans le même temps, le niveau d’indépendance aux capitaux exogènes de cet écosystème reste stable depuis 2012.

Territoires et emploi commercial : tous à la même enseigne ?

Fruit d’un travail d’observation engagé antérieurement à la crise, la publication apporte un éclairage précieux sur la diversité des tissus commerciaux. Avant la pandémie, les aires urbaines françaises dominées par les grandes surfaces alimentaires se révélaient plus fragiles que les territoires au commerce diversifié, le commerce de proximité résistait assez bien dans les centralités éloignées des pôles urbains, et les secteurs touristiques étaient fortement créateurs d’emploi commercial.

Les filières agricoles et agroalimentaires : Presqu'île de Crozon-Aulne Maritime

Ce portrait territorialisé est issu des travaux prospectifs et collaboratifs menés par l’Adeupa et la Chambre d’agriculture du Finistère. Il permet de mettre en avant les principaux chiffres clefs du territoire qui ont pu être récoltés lors de deux années de travail. Retrouvez l’ensemble des travaux de la collection agri-agro du Finistère.