PUBLICATIONS ADEUPa

2ème semestre 2009 : morosité ambiante

Observatoire de l'économie N°110

Le climat économique ne s’est guère amélioré dans le Pays de Brest. Les secteurs de l’industrie et de la construction ont enregistré une baisse significative de leurs chiffres d’affaires en 2009 et le niveau des carnets de commande reste insuffisant. Face au tassement de la demande, la concurrence est vive et incite les professionnels à baisser les prix, rognant ainsi sur leurs marges d’exploitation. Par ailleurs, les investissements des entreprises diminuent dans l’ensemble des secteurs : bureaux, commerces, industries…
Sur le marché du travail, le nombre de demandeurs d’emploi a progressé de manière continue ; le taux de chômage atteint désormais 8,3 % dans la zone d’emploi de Brest. Les hommes, les seniors et les chômeurs de longue durée représentent les principales victimes du ralentissement économique. Il faut probablement s’attendre en 2010 à une nouvelle croissance du chômage, mais de manière moins vive qu’en 2009.
Même si le niveau de consommation se maintient à un niveau élevé, il semble bien que les effets de la crise se fassent également sentir pour les ménages. Leur niveau de trésorerie est en baisse et le recours au crédit continue de s’amplifier. Dans ce climat d’incertitudes, les particuliers ont fortement diminué leurs acquisitions immobilières et ont constitué sur la période une épargne de précaution.

 

Consultez la collection de l'Observatoire de l’économie du Pays de Brest

Mis en ligne le 01/03/2010