PUBLICATIONS ADEUPa

Pays de Brest : le marché du travail peine à se relever

Au 31 mars 2016, 18 900 personnes étaient inscrites sur les liste de Pôle emploi en catégorie A, un volume en hausse de 2 % par rapport à l’année dernière. La situation du marché de l’emploi s’est donc dégradée à un rythme supérieur aux moyennes régionale et nationale. Toutefois, les demandeurs de moins de 25 ans sont en baisse de 3,2 % en un an. Par ailleurs, le nombre de salariés dans la construction a augmenté. Si cette progression est modeste, elle est la première constatée depuis la crise de 2008.
Mis en ligne le 14/06/2016
PUBLICATIONS ADEUPa

Le besoin en main-d'oeuvre dans le pays de Brest en 2016 - nette hausse des intentions de recruter

Avec plus de 11 200 projets de recrutements dans le pays de Brest, l’évolution des intentions d’embauches de Pôle emploi et du CRÉDOC est très encourageante pour 2016. Cette progression concerne tous les types de contrats mais davantage les emplois saisonniers. Les secteurs de la santé, de l’action sociale et l’agriculture représentent 30 % du besoin de main d’œuvre annoncé par les chefs d’entreprises. Les employeurs de l’hôtellerie, de la restauration et du commerce ont augmenté leurs prévisions grâce à une reprise de la consommation et la succession de saisons touristiques dynamiques.
Mis en ligne le 10/06/2016
PUBLICATIONS ADEUPa

Tourisme dans le pays de Brest : un mois de mai assez satisfaisant

Malgré un contexte national instable et un calendrier peu favorable aux ponts, les professionnels sont plutôt positifs sur la fréquentation touristique du mois de mai. La météo a été plus clémente cette année par rapport à l’année dernière. Quelques bémols peuvent être apportés. La clientèle étrangère serait en recul et le niveau de réservation dans les campings reste insatisfaisant. Pour autant, plus de 80 % des professionnels interrogés sont optimistes sur le dynamisme de la saison 2016.

Mis en ligne le 07/06/2016
PUBLICATIONS ADEUPa

La vacance dans le parc de logements privé de Brest métropole : quelle réalité ?

Des logements inoccupés dans une ville, c’est un sujet qui interpelle. Est-ce normal ? Est-ce parce que l’offre est supérieure à la demande ? Est-ce le signe d’une dégradation du parc de logements ? D’une inadéquation des prix ? La présente analyse, menée sur le territoire de Brest métropole, apporte de premiers éléments de réponse à ces questions. Elle met en évidence un niveau de vacance stable et une vacance de longue durée relativement faible sur le territoire de Brest métropole.
Mis en ligne le 06/06/2016

Pages